FOST
Formation Opérationnelle Secourisme Tactique
Formation Premiers Secours Tactiques
Durée : 2 jours
Langue : Français (autres langues sur demande)
Prix public : nous consulter 

Objectif du cours :
Tous les professionnels armés (policiers, militaires, agents de sécurité privés, agents de protection rapprochée, instructeurs de tir, humanitaires, journalistes, etc...) doivent être en mesure d’apporter les premiers secours suite aux blessures pénétrantes causées par les armes à feu ou par les armes blanches, par explosion, tout en tenant compte de la situation tactique.

Matières instruites :
Présentation du concept des Premiers Secours Tactiques 
Épidémiologie des décès au combat et conséquences tactiques

Techniques des Premiers Secours Tactiques :
Schémas HARCH/MARCH versus ABCDE, Hémorragies, Pneumothorax, Obstruction des voies aériennes supérieures

Présentation de la trousse :
Gants, CAT (Combat Application Tourniquet), Pansement compressif, Pansement occlusif, Combat gauze (Wound packing), Couverture de survie

Drill Soins contact (Care under Fire)
Drill Soins engagement (Tactical Field Care)
Drill Soins évacuation (Tactical Evacuation Care)

Exercices de mise en situation

Matériel nécessaire :
Vêtements et chaussures peu dommageables, poche "medic" pouvant contenir le matériel d'exercice
Casquette, lunettes de protection, ceinture, holster et porte-chargeurs, genouillères 
Optionnel : gilets tactiques, gilets balistiques


Vous êtes votre première chance de survie
Bonjour Rudy,
Excuse-moi pour ce retour tardif, mais j'ai été pas mal bousculé ces dernières semaines.
 Les faits se sont passés le dimanche 02 septembre 2012, dans mon stand de tir FF Tir. Un directeur de tir fait interrompre le tir d'une poignée de tireurs afin de ne se concentrer que sur un seul des participants. Celui-ci tire une dizaine de cartouche, alors que je le surveille en retrait, installé à environ un mètre à l'arrière. Puis une seconde personne me demande si elle peut tirer. Je l'y autorise, alors qu'à un moment donné, un autre tireur reprend le feu. D'autres en font de même, sans autorisation, à l'imitation... C'est à ce moment que je ressens comme une piqûre sur le dos de ma main gauche (elle est située au niveau de ma ceinture), je baisse les yeux pour regarder et je la vois en sang ! Ma main saigne tellement que je suis dans l'impossibilité de voir l'impact. Autour de moi il y a une quinzaine de personnes, mais aucune d'elles ne bouge... Je me suis précipite vers mon sac de tir à une trentaine de mètres, sur l'autre partie du stand, afin de prendre ma trousse de premiers secours (celle que je t'ai acheté à l'issue de ma formation aux premiers secours tactiques). Par réflexe, je saisi un tourniquet que je me pose sur le bras, pendant qu'un tireur appelle les Pompiers. Afin de faciliter le travail des secours (et ainsi augmenter mes chances !), je préfère descendre vers un point de contact, car le stand d'où je tire est enclavé dans une colline. Fort de ta formation et de tes conseils, et une fois le garrot/tourniquet posé, je“ m'auto-inspecte“ afin de déceler d'éventuels autres impacts qui seraient passés inaperçus, par exemple sous mon jean. Par chance, pas d'autres traces de blessure. Au bout de 10 minutes je suis pris en charge par les pompiers. Ces derniers m'amènent immédiatement aux urgences. Sur place, deux internes me prennent en charge, et veulent suturer directement la plaie (je n'ai alors aucune douleur). Sur ma demande insistante, ils me font passer une radio. Celle-ci révèle la présence d'un éclat de balle ! De là, direction le bloc opératoire pour y être opéré.
 Après deux heures d'intervention, le chirurgien me retire un morceau du projectile de 12 x 6 mm.
 Bilan : l'artère radial était touchée, d'où ma plus grande satisfaction d'avoir suivi une formation chez FOST.
 Mickaël . M 

Drill
Drill Premiers Secours Tactiques Individuel
Drill TCKM / FOST
Stage en partenariat avec TCKM ELOPHE Patrice
Partenaires
Vign_nttc-fr
 
Vign_logo-pro-tac2a-50
 
Vign_TCKM
 
Vign_2010-09-17_10-50-48_10
Téléchargement
lestrakar_fr.pdf (608,67 Ko)
LesTrakar
Sangle d'extraction de blessé
C’est à son retour d'Afghanistan que son concepteur (voir encadré) à eu l’idée de créer un système précurseur pour évacuer les blessés !
Les critères retenus étaient que ce système devait pouvoir :
1. Etre rapidement mis en place par tous les combattants
2. S’adapter à toutes les morphologies (sangles réglables)
3. Avoir un système de dégrafage d’urgence intermédiaire ultra rapide
4. Etre conditionné dans une pochette compacte se trouvant à porté de main
5. Mobiliser moins de personnels pour évacuer un blessé
6. Multi-positions (peut être placé autour des épaules ou sur une ceinture de type CQB)
*D'une taille équivalente à un porte-chargeur, adaptable sur module MOLLE
 
Article de presse
Indep_TCCC_2_.pdf (552,5 Ko)
© 2010
Créer un site avec WebSelf